Faire le bon choix de climatiseur mobile sur le marché n’est pas une tâche aisée. il existe une multitude de marques de climatiseurs mobile. Le maintenir en forme s’avère encore plus fastidieux. En effet, après l’achat du vôtre, il convient de s’interroger sur son entretien ainsi que sur son utilisation au quotidien. Retrouvez donc ci-dessous quelques informations qui vous viendront en aide pour choisir un climatiseur mobile.

Comment bien utiliser le tuyau d’évacuation du climatiseur mobile ?

Climatiseur mobile KlarsteinAprès l’avoir branché à une prise électrique, le climatiseur mobile peut s’allumer à l’aide d’une télécommande à distance. Vous avez juste à actionner le bouton Power pour le mettre en marche. Grâce à une gaine flexible passée par un trou dans le mur ou par une fenêtre entrouverte, l’appareil évacue l’air chaud. C’est ce qui le différencie d’un simple ventilateur et le rend plus efficace. Pour l’utiliser, il est important de laisser une fenêtre entrouverte pour évacuer la chaleur. Cela semble paradoxal, mais le but ultime de l’appareil est de diminuer la température de la pièce avec célérité. Ce fonctionnement nécessite un tuyau d’évacuation (gaine flexible).

En revanche, si vous souhaitez maintenir votre fenêtre fermée opter pour l’utilisation d’un rafraichisseur d’air ou ventilateur silencieux sans pale moins efficace, moins bruyant et plus écologique. Il n’est pas recommandé d’effectuer le branchement du tuyau d’évacuation sur une bouche d’aspiration d’air ou sur le conduit d’une cheminée. En effet, les climatiseurs mobiles n’ont pas la capacité d’évacuer l’air chaud à la verticale.  Les conduits ne détiennent pas assez de tirants d’air, la chaleur risque donc d’être refoulée dans l’espace où il se trouve. Toutefois, il est possible de prolonger le conduit du climatiseur de quelques dizaines de centimètres.

L’entretien du climatiseur mobile

Vous pouvez vous décider pour un climatiseur mobile Klarstein qui nécessitera moins d’entretien.

Le climatiseur mobile brasse considérablement l’air. Ainsi, si ses filtres sont empoussiérés et encrassés, ils peuvent dégrader la qualité d’oxygène que vous respirez. Les changer régulièrement et les nettoyer très souvent s’avère indispensable. Avec de l’eau savonneuse, vous pourrez tout de même dépoussiérer les bouches d’air. Pensez également à faire usage de l’aspirateur et vider de façon régulière le bac à condensat.

Pour les climatiseurs grand public, il n’existe pas de contrat d’entretien ni d’obligation d’inspection. Seuls les équipements contenants plus de 4 kg de fluide frigorigène et ceux ayant une puissance supérieure à 12 KW sont concernés. En revanche, cela ne les met pas à l’abri des fuites de fluide frigorigène ni des problèmes d’encrassement. Le mieux serait donc de faire vérifier sa climatisation mobile par un expert tous les deux ans. Il s’agit d’une sage précaution puisqu’en agissant ainsi vous pourrez être certain qu’il fonctionnera correctement.

En résumé, prendre soin de votre climatiseur mobile, c’est aussi rallonger sa durée de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *