Le crédit se modernise

Malgré sa longue histoire de plusieurs centaines d’années, le crédit à la consommation se modernise. Et à l’égard de cette évolution constante, il est fortement possible que le crédit de demain ne ressemble plus du tout au crédit d’aujourd’hui.

L’histoire du crédit

Le crédit détient une longue histoire derrière lui. Déjà dans l’Antiquité, le crédit était chose courante. Après quelques années de répit, le crédit a repris de plus belle après la révolution française. En 1920, les fabricants automobiles favorisent un par un l’achat de leur produit en développant le crédit. Cependant, à partir des années 50, le crédit à la consommation a connu un essor constant et n’a cessé de se développer. Première révolution dans l’univers du crédit, alors qu’il s’adressait particulièrement aux hommes, à partir des années 50, le crédit à la consommation commence à surtout s’adresser aux femmes. Nouveaux appareils électroménagers tels que la machine à laver, le réfrigérateur, aspirateur, etc. seront les nouveaux biens que le crédit à la consommation pourra couvrir.

Développement du crédit en ligne

Petit à petit, la révolution internet s’est également accaparée du crédit. Tout cela a commencé avec le minitel développé dans le début des années 80. Le crédit en ligne a, pour sa part, vu le jour dans les années 2000. Alors qu’auparavant les crédits s’effectuaient auprès de la banque ou auprès des agences ayant pignon sur rue, ces derniers s’effectuent, désormais, en ligne.

Le crédit en ligne, une réponse moderne à de nouvelles attentes

Le crédit en ligne répond aux nouvelles attentes des consommateurs qui souhaitent, désormais, acquérir tout plus facilement et plus rapidement. Le crédit en ligne permet aux utilisateurs qui souhaitent effectuer un crédit à la consommation de trouver un organisme à l’issue d’une simple recherche internet, d’effectuer une demande de crédit instantanément et d’obtenir une réponse, généralement, sous 48 heures.

L’outil internet permet, également, d’étendre la gamme de choix des futurs emprunteurs. En effet ces derniers ne sont alors plus soumis, simplement, aux organismes présents localement, mais peuvent également élargir leur champ de recherche nationalement, voire internationalement pour les organismes de crédit qui ont étendu leur activité à l’international.

En bref, une gamme de choix plus large, plus rapide, plus efficace, le crédit en ligne a su répondre aux nombreuses exigences des nouveaux utilisateurs.

Pour obtenir un aperçu des différents organismes de crédit en ligne, cliquez ici.

Pour plus d’informations sur le crédit à la consommation, cliquez ici.

Les moyens de paiement se modernisent également

Alors que certains pays tels que la Suède n’utilisent presque plus l’argent en espèce, certains leaders du secteur financier pensent que le cash n’existera plus d’ici quelques années.

Bien que la France reste, encore, très attachée à l’argent en espèce, les paiements par carte se font de plus en plus réguliers. Dernier arrivé dans la gamme des paiements dématérialisés ? Le paiement par mobile. Le volume par transactions de ce dernier atteint, en France, les 667€ par utilisateur et bénéficie de 5,7 millions d’utilisateurs. La France reste, toutefois, loin derrière les Etats-Unis dont les transactions atteignent les 1 838€ par utilisateur et comprend 60,1 millions d’utilisateurs ou le Royaume-Uni dont les transactions atteignent les 1 683€ par utilisateur et qui comprend 12,4 millions d’utilisateurs. Dans les pays scandinaves, pionniers du paiement par téléphone, il est même possible de régler les factures mensuelles, le loyer, ainsi que ses achats en magasin par téléphone. Ce pourrait-il que le paiement par mobile en France prenne cette envergure ? Pas impossible au regard de son évolution… C’est du moins ce que la dernière recherche de Statista semble dire.